Koh Phi Phi

DSC07762

Nous l’aurons méritée cette île paradisiaque de la mer d’Andaman. Il nous faut déjà sortir du lit à 4 heures du matin (ah les bons souvenirs des tours du matin!) après une nuit bien bruyante. Il faut croire que Don Mueang est le nouveau quartier branché de Bangkok! Une petite heure de vol jusqu’à Krabi puis essayer de rejoindre le port pour pouvoir enfin embarquer dans le ferry pour Koh Phi Phi, tout ça pour se retrouver sous une pluie battante digne d’un automne suisse!

La fréquentation du ferry nous renseigne déjà sur le côté touristique de l’île, surtout que décembre est la haute saison. Mais si nous sommes venus jusqu’ici c’est pour rencontrer William, un pote à Fabien qui passe quelques jours dans le sud de la Thaïlande. A l’arrivée, nous sommes quand même subjugués par la beauté des pics karstiques qui émergent de la mer. Une bonne surprise nous attend une fois débarqués : l’île est entièrement piétonne, fait rarissime en Asie du Sud-Est mais extrêmement agréable. Par contre le village principal n’a aucun intérêt. Comme tout lieu touristique, il est composés d’hôtels, de restaurants, de bars, du Seven Eleven et de salons de massage.

Ao Tonsai Beach
DSC07696

C’est la plage la plus proche du centre mais pas la plus jolie. Elle est envahie de bateaux à moteurs attrape touristes et de rabatteurs qui veulent t’emmener n’importe où, y compris à Maya Bay alors que c’est fermé au public (nous y revenons plus bas). La plage est dominée par une impressionnante paroi karstique qui s’élève pratiquement à la verticale.

Loh Dalum Beach

Là, on se rapproche plus de la plage paradisiaque avec ses long-tail boats. Comme elle est enserrée dans une baie presque fermée, la mer se retire sur des centaines de mètres lors de la marée basse. Comme l’eau est transparente, c’est l’occasion de découvrir une faune marine, certes pas extraordinaire, le corail a vraiment morflé à cause de la venue des touristes, mais assez intéressante si près du bord. Nous avons aperçu des poissons multicolores atteignant une taille respectable, des hippocampes, des crabes et même une étoile de mer, le tout sous l’œil attentif des échassiers venus chercher leur casse-croûte.

Et voici ce que ça donne à marée haute au coucher du soleil

Viewpoint
DSC07622

Nous délaissons les plages et leurs eaux transparentes et chaudes pour prendre un peu de hauteur afin d’observer l’île depuis en haut. Mais ça se mérite! Il faut grimper une volée de marches et se délester de 30 bahts, c’est la Thaïlande rien n’est gratuit! Mais la vue depuis le sommet vaut amplement ces petits sacrifices.

Viewpoint 2
DSC07652

A dix minutes de marche du Viewpoint 1 se trouve le Viewpoint numéro 2! Plus élevé que le premier il offre une vue vraiment panoramique sur une bonne partie de l’île. Malheureusement, l’humidité de la veille n’étant pas totalement résorbée, il a fallu compter avec les nuages et un temps un peu gris.

Long Beach
DSC07741

Cette plage se mérite, il faut 20 minutes de marche pour l’atteindre. Mais le chemin en bord de mer dans une petite forêt tropicale au milieu des oiseaux et les papillons vaut vraiment la peine, encore plus que Long Beach en elle-même. Et comme un touriste moyen ça n’aime pas marcher, nous n’avons pas rencontré beaucoup de monde.

Bonne nouvelle!
DSC07749

L’île que nous apercevons derrière les bateaux sur la photo est Koh Phi Phi Leh. C’est là que se trouve Maya Bay, lieu de tournage du film La Plage. Malheureusement, l’afflux des touristes en masse a fragilisé l’écosystème au point d’y faire fuir toute la faune marine. Le 1er juin 2018, les autorités, pourtant peu enclines à la protection de l’environnement, ont décidé d’interdire tout accès à la plage pour une durée de 4 mois et de replanter du corail. Petit à petit, le corail a commencé à se régénérer et la faune marine à recommencé à occuper les lieux. Face à ces résultats encourageants, les autorités ont décidé de prolonger la fermeture du site pour une durée indéterminée. C’est une petite action anecdotique mais que nous voulons encourager car nous sommes persuadés qu’une multitude de ces petites actions peuvent contribuer à sauver quelques habitats naturels.

Pour reprendre une expression bien de chez nous, nous avons été déçus en bien par Koh Phi Phi. Bien refroidis par Phuket, nous nous attendions à une pâle copie de Patong. Certes c’est un endroit très touristique mais les paysages et les plages valent largement le détour, surtout qu’il est possible de trouver quelques endroits un peu plus isolés.

3 réflexions sur « Koh Phi Phi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :