Cholon : Chinatown de Saïgon

En attendant notre vol pour Hanoi, nous voulions découvrir un quartier méconnu d’Hô Chi Minh Ville. Pour cela, il faut parcourir 11 kilomètres depuis le centre ville mais c’est facilement accessible en bus urbain, le réseau de transport étant assez bon et très bon marché.

Cholon est aussi moche, anarchique, pollué et infernal que le reste de la ville mais l’ambiance est totalement différente. C’est ici que s’est implantée la communauté chinoise de la ville au XVIIIe siècle après avoir été chassée de Bien Hoa, à 32 kilomètres de là, pour son soutien à la dynastie Nguyen. Comme nous ne sommes qu’à quelques semaines du Têt, le nouvel an vietnamien, et également du Nouvel An Chinois, tout le quartier s’est paré de fleurs et de couleurs rouge et or.

Cholon et Saigon étaient deux villes distinctes jusqu’en 1931 quand elle fusionnèrent pour devenir Saigon-Cholon, puis tout simplement Saigon en 1956.Les Français sont également passés par là.  On peut apercevoir quelques vestiges de l’époque coloniale mais la guerre est passée par là et ils se font rares. Aujourd’hui, Cholon est le 5ème arrondissement d’Hô Chi Minh Ville.

Le marché

C’est un marché comme on en trouve beaucoup en Asie avec ses aliments en vrac, ses fruits séchés, ses contrefaçons, ses babioles improbables, etc Il est intéressant pour son architecture. Ce sont les français qui construisirent le bâtiment entre 1928 et 1930 avec les techniques bien de chez eux mais en respectant les traditions architecturales orientales. Un petit temple chinois se trouve dans sa cour intérieure. Aujourd’hui, le marché fait la liaison entre le delta du Mékong et les autres arrondissements d’Hô Chi Minh Ville.

Les pagodes

Dès leur installation, les Chinois entreprirent la construction de leurs lieux de cultes. Encore aujourd’hui, le quartier regorge de temples et de pagodes. En ce mois de Têt, beaucoup de vietnamiens viennent en costumes traditionnels prendre la pose. Les photos serviront de support pour des cartes de vœux qui seront envoyées pour l’occasion.

Bà Thiên Hau Temple

C’est un temple taoïste construit au XIXe siècle et dédiée à la déesse de la mer Thiên Hau.

Nghia An Pagoda

Cette pagode a également été construite au XIXe siècle mais est dédiée à la philosophie bouddhiste. Le bouddhisme chinois est très proche du bouddhisme vietnamien. Les deux branches dépendent directement du courant de pensée mahayana, né au nord de l’Inde mais très vite répandu en Chine. C’est la plus grande pagode du quartier.

Quynh Phu Temple

Ce temple taoïste a été construit en 1824 par les Chinois originaires de Hainan, une île au sud de la Chine. D’ailleurs Quynh Phu est un ancien patronyme de Hainan. Il est également dédié à la déesse de la mer.

Eglise Saint-François-Xavier

Comme Cholon était distincte de Saigon au début de l’époque coloniale, il est logique d’y trouver sa propre cathédrale. Elle a été construite entre 1900 et 1902 dans le plus pur style néo-baroque de l’époque. Depuis, les chinois l’ont customisée avec des ornements traditionnels. Le complexe abrite également une école catholique. D’ailleurs un des élèves a insisté pour pouvoir poser, tout fier et tout sérieux dans son uniforme scolaire. Pour la petite anecdote historique, c’est sur le parvis de cette église, en sortant de la messe, que Ngo Dinh Diem, président du Vietnam du Sud, se fit assassiner en 1963, accélérant l’escalade qui conduira à la Guerre du Vietnam.

L’intérieur est assez épuré pour une cathédrale de cette importance. Nous avons débarqué en plein milieu d’une messe donc nous sommes restés en retrait pour ne pas jouer aux touristes trouble-fêtes.

Cholon est un quartier vivant et vraiment sympa! Nous sommes juste étonnés, pour un Chinatown, de n’avoir vu que très peu d’inscriptions en mandarin. Ce coin est la preuve qu’il vaut la peine de faire abstraction du trafic et de la pollution pour aller découvrir quelques trésors d’Hô Chi Minh Ville même si le premier réflexe en arrivant dans cette mégapole est « Courage, fuyons! ».

Nous préparons évidemment un article sur Saigon (le centre-ville s’appelle toujours officiellement Saigon) et autres curiosités d’Hô Chi Minh Ville mais ce sera pour après le Têt puisque nous y reviendrons pendant les festivités.

En attendant, nous allons commencer de nouvelles aventures 1600 kilomètres plus au nord, dans la capitale où nous rejoindrons les parents de Fab pour, dans un premier temps, un circuit d’une dizaine de jours au nord et au centre du pays. Ce sera l’occasion pour nous de découvrir une autre façon de voyager.

5 réflexions sur « Cholon : Chinatown de Saïgon »

      1. J’aime bien quand tu dis que c’est aussi moche, anarchique, pollué et infernal que le reste de la ville! J’ai eu cette impression pour le nord aussi lol

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :