Songkhla

Après sept semaines de pause, nous retrouvons les joies du bus de nuit. Mais notre bus était confortable et l’air conditionné n’était pas réglé sur trop froid. Nous avons donc passé une nuit relativement bonne et, à 6 heures du matin, nous sommes arrivés à la frontière MalaisieThaïlande. L’immigration thaï a pris un peu de temps car le douanier n’avait jamais entendu parler de la Suisse et il pensait  que nous venions d’un pays obscur qui nécessitait un visa. Une fois notre passeport enfin tamponné, nous nous mettons en route pour la gare où nous attend un train qui part dans les cinq minutes. Manque de bol, nous ne possédons pas un seul bath et les bureaux de change ne sont pas encore ouverts. Heureusement, nous avons pu corrompre le contrôleur avec des ringgits et embarquer dans le convoi pour Hat Yai.

Nous sentons tout de suite que nous avons changé de pays. Ici nous trouvons des banquettes en bois, de la climatisation naturelle par les fenêtres grandes ouvertes et des vendeurs ambulants. Les mosquées cèdent peu à peu la place aux magnifiques temples bouddhistes typiques de la Thaïlande.

Petit arrêt à Hat Yai afin de changer de moyen de transport et nous arrivons enfin à notre première étape : Songkhla!

Songkhla

DSC00348

Si nous avons atterri à Songkhla, c’est grâce à Jackie, une Thaï installée à Cherating originaire de la ville qui nous a conseillé d’y passer. Comme la ville est géographiquement bien située pour la suite de notre périple, nous avons suivi son conseil.

Songkhla est une petite ville bien tranquille pour la Thaïlande, située sur une lagune entre la Mer de Chine Méridionale et le le lac Songkhla, le plus grand lac naturel du pays.

Old Town
DSC00285

Ce sont les Chinois (encore eux!) qui ont pris possession du centre historique. C’est un véritable petit Chinatown vraiment sympa avec ses vieilles maisons chinoises, ses lampions rouges, ses temples et ses soupes de nouilles. Nous sommes les seuls Occidentaux à déambuler dans les rues et , à part quelques touristes asiatiques, il n’y a pas d’étrangers. Les locaux sont sympas et pas du tout du genre à nous harceler pour nous vendre tout et n’importe quoi. C’est une Thaïlande tranquille dont nous n’avons pas vraiment l’habitude, mais c’est comme ça que le pays nous plaît!

Comme Ipoh, Georgetown ou encore Malacca, le centre historique de Songkhla regorge de Street Art et certains dessins sont vraiment bien fait

Le port

DSC00325

Côté lac, juste derrière Old Town, se trouve un des ports les plus important de l’est de la péninsule Malaise. Les activités portuaires sont principalement tournés vers la pêche.

Temples bouddhistes
DSC00371

Partout en Thaïlande, il est possible d’observer des temples bouddhistes plus beaux les uns que les autres. Songkhla ne fait pas exception à la règle, il y a pratiquement un temple par rue!

Samila Beach
DSC00364

Songkhla ne se contente pas d’être une ville sympa, elle se targue de posséder une plage de rêve. Sable blanc, eaux turquoises et chaudes, îles karstiques, il est difficile de croire que nous sommes en pleine ville! C’est un véritable bol d’air qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Lors de notre passage, le soleil cognait vraiment fort et il était impossible de rester sur le sable sans se brûler les pieds! Malgré cela, ça restera quand même une plage paradisiaque.

Tang Kuan Hill

DSC00418

En plein centre de la ville, se dresse la colline de Tang Kuan d’une petite centaine de mètres de hauteur. Il y a un funiculaire qui monte au sommet mais nous préférons prendre les escaliers afin de profiter d’une petite promenade en nature.

Pavillon Rama IV
DSC00385

A mi-chemin, nous découvrons le pavillon dont la construction a été ordonnée par le roi Rama IV himself! Nous supposons que le monarque a choisi cet endroit pour jouir de la superbe vue sur le lac de Songkla.

Royal Pagoda
DSC00416

Arrivés au sommet, nous sommes accueillis par des singes et par un serpent que nous avons dérangé de sa sieste sur les escaliers. Nous sommes à peine une dizaine de personnes au sommet, il y a plus de singes que d’humains! Si nous avons fait l’effort de monter, c’est pour découvrir la pagode royale, un stupa blanc surmonté d’une flèche dorée qui domine la ville. Et bien sûr, Bouddha est à l’honneur avec les différentes statues à son effigie que nous pouvons trouver un peu partout.

Evidemment, la vue sur Songkhla est incroyable!

Songkhla est un conseil que nous avons bien fait de suivre! C’est une ville tranquille, agréable à vivre, pas du tout touristique et, grâce à sa situation lagunaire, peu polluée! Nous qui déplorons que la Thaïlande ait vendu son âme au tourisme de masse, nous avons été vraiment surpris en bien de trouver ce genre de trésor.

La suite se passera toujours à l’est, mais sera plus insulaire…

7 réflexions sur « Songkhla »

  1. Sublimes photos. Cette plage est éblouissante. Ça y est j’ai loué la maison pour la durée du voyage. Il n’y a plus qu’à vous suivre pour de vrai!

    J’aime

      1. On te suivra, nous sommes intéressé par la Chine et le Japon.
        Le Laos, nous avions adoré le nord, le sud est prévu pour fin novembre. Le Vietnam est prévu pour la fin de l’année!
        Bon début de voyage.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :