Mui Ne

Pour sortir du delta du Mékong, il n’y a pas 36 solutions :il faut prendre le bus et passer obligatoirement par Hô Chi Minh Ville. Pour le transport, il n’y a absolument rien à dire! Les bus sont d’un confort inégalable avec leurs sièges en position couchée et sont à un prix très corrects. Malgré leur lenteur, le temps passe relativement vite dans ces conditions. Même l’Amérique du Sud ne nous avait pas autant gâtés avec ses transports! Quant au passage à Hô Chi Minh Ville, nous nous en serions bien passé. Nous n’avons rien contre cette ville mais nous étions encore en mode relax du Cambodge et nous retrouver dans ce brouhaha, au milieu de gens hyper stressés qui n’hésitent pas à utiliser le trottoir en scooter pour gagner quelques précieuses petites secondes, nous a bien refroidis. La frénésie commerciale de Noël n’a rien arrangé. Bref, nous ne nous y sommes pas attardés et avons rapidement choisi une destination sympa pour sortir de cet enfer. Nous pensions aller à Dalat mais vu l’offre des bus, ce sera Mui Ne.

La première chose qui frappe en arrivant à Mui Ne, hormis le fait que tout soit écrit en russe, c’est l’impression d’avoir changé de continent. Ici, le climat est chaud et sec toute l’année, ce qui est peu courant en Asie du Sud-Est plutôt bien humide. Cette particularité climatique donne un paysage à mi-chemin entre le maquis méditerranéen et le bush australien.

La playa

Mui Ne est une station balnéaire typique avec ses restaurants de fruits de mer, ses hôtels, ses hordes de Russes et sa playa. Fini les petites plages aux eaux cristallines du Golfe de Thaïlande. Ici, c’est la longue plage de sable balayée par les vents car nous sommes situés sur un cap .D’ailleurs,  Mui signifie cap en vietnamien. Ce n’est pas très idéal pour la baignade à cause des courants mais les kite surfeurs s’en donnent à cœur joie.

Fishing village

Comme son nom l’indique, Mui Ne a gardé sa tradition de la pêche. Il aurait fallu se lever aux aurores pour vraiment profiter de l’arrivée des pêcheurs mais nous ne sommes vraiment pas du matin. Les petites embarcations circulaires s’appellent « thuyen thung » et sont construites en bambou, un bois léger et souple particulièrement résistant aux mers chaudes et aux mollusques qui ont tendance à abîmer la coque des bateaux.

Les Dunes

Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, le climat est particulier à Mui Ne. Grâce au vent tempétueux et à l’air sec, des dunes de sable digne du désert du Sahara ont fini par se former. Elles se trouvent juste en dessus du village et ne sont pas très étendues mais nous avons déjà une impression d’immensité comme en plein désert.

Fairy stream

Fairy Stream signifie rivière des fées et elle porte plutôt bien son nom car le coin est vraiment féérique. C’est un petit canyon qui part directement de la station balnéaire mais ici, il se visite les pieds dans l’eau! Ce n’est pas très dangereux car le fond est sablonneux et l’eau arrive tout juste à la hauteur des chevilles. Mais le plus hallucinant, c’est l’environnement de ses rives : la végétation luxuriante fait face à des roches karstiques et des dunes bien désertiques.

Rive gauche : une végétation tropicale et des mangroves. Tout ce qu’il y a de plus normal en Asie du Sud-Est.

Rive droite : roches karstiques façonnées par l’érosion et dunes de sable rouge formées par le vent chaud et sec qui souffle souvent dans la région.

Et la récompense finale!

Mui Ne a été une belle surprise. La station balnéaire est assez étendue, ça donne l’impression qu’il n’y a pas beaucoup de monde. Les Vietnamiens sont, ici, un peu plus corrompus par le tourisme et un peu moins avenants qu’ailleurs mais ce n’est pas catastrophique comme en Thaïlande. Les bus locaux pour rejoindre les différents sites sont fiables et bon marché. Il n’y a pas besoin de contracter un tour pour les différentes activités, sauf pour les dunes blanches situées à une vingtaine de kilomètres plus au nord mais faire des cabrioles dans le sables avec des 4×4 bien polluants ne nous intéresse absolument pas! De toute façon, c’est le sable rouge qui attire irrésistiblement Fab, pas le blanc!

4 réflexions sur « Mui Ne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :