Phu Quoc

Après un circuit éprouvant, après le Têt et après avoir baladé Raymond et Angela dans Saigon et à Can Tho, nous avons décrété que nous méritions tous des petites vacances balnéaires. Notre choix s’est porté sur Phu Quoc, au sud des côtes cambodgiennes car c’est un endroit que nous ne connaissions pas du tout et car la position de l’île dans le golfe de Thaïlande nous garantissait des baignades dans une mer chaude.

Duong Dong

C’est le village principal de l’île et c’est ici que vit la population locale, les resorts pour touristes se trouvant à un petit kilomètre plus au sud. Nous avons été étonnés de trouver un vrai village vietnamien sur cette île touristique qui vit au rythme de la pêche et du marché.

Dinh Cau

Au bout de la minuscule plage urbaine, se trouve un promontoire rocheux avec un phare et le temple Dinh Cau, un petit temple bouddhiste construit en 1947.  Au sommet, il y a une jolie vue sur la mer et ses rochers, sur le village et, plus au nord, sur les montagnes de Kampot, au Cambodge.

Long Beach

C’est la plage principale de l’île et aussi la plus touristique. Elle se situe à un bon kilomètre au sud de Duong Dong.  Elle est bordée de bars et de resorts mais il faut reconnaître qu’elle en jette quand même. L’eau est claire et chaude. Le sable est un peu grossier mais c’est idéal pur un gommage de peau naturel. Il y a évidemment d’autres plages un peu plus sauvages et également très belles mais nous avons préféré y emmener nos maillots plutôt que notre appareil photo.

Coconut prison

Nous nous sommes difficilement bougés de notre transat pour aller nous cultiver un peu. Avant d’être un paradis balnéaire, Phu Quoc était un lieu de bagne. Le site pénitentiaire a été construit par les Français, pendant la colonisation, pour y emprisonner les indépendantistes. En 1967, le régime de Saigon l’a remise en état pour y enfermer les prisonniers de guerre communistes. Aujourd’hui, le site se visite et les scènes de torture ont été reconstituées avec des mannequins et c’est bien glauque. Encore une visite très intéressante sur la Guerre du Vietnam mais aussi bouleversante. A l’instar du musée de la guerre à Saigon, n’y emmenez pas vos enfants!

Merci Raymond et Angela!

C’est à Phu Quoc que ce sont terminées nos vacances en famille avec Angela et Raymond, les parents de Fab, après un long périple commencé à Hanoi. Merci à vous d’être venus partager une partie de notre aventure! Merci d’avoir voulu découvrir notre mode de vie qui a bien changé en deux ans! Bravo d’avoir osé manger salé pour le petit déjeuner, avec les baguettes! Merci surtout pour votre bonne humeur et votre humour! Revenez quand vous voulez!

En ce qui nous concerne, l’année 2019 et ce début 2020 ont été très intenses. (Visite de Sabah, du Sri Lanka, du Moyen-Orient, grosse baffe en Inde, retour en Malaisie pour travailler dans un bar et finalement reprise de la route à travers le nord de l’Asie du Sud-Est pour finir au Vietnam et y rencontrer famille et amis). Il est temps pour nous de mettre notre voyage sur PAUSE quelques temps et de rentrer « à la maison » (en Malaisie donc) pour nous poser et travailler sur différents projets. Il est vrai que la dernière fois que nous vous avons annoncé une trêve, nous avons tenu une dizaine de jours avant de repartir sur les chapeaux de roues. Ferons-nous mieux cette fois-ci? Affaire à suivre…

5 réflexions sur « Phu Quoc »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :