Bilan de l’Uruguay

bandera_0031_uruguay_flag_20130210_1345031792

Voici un petit résumé de notre parenthèse, pas du tout prévue, en Uruguay

  • Durée du séjour : 9 jours
  • Distance parcourue :  492 km (ColoniaMontevideo – Fray Bentos à la frontière argentine)
  • Départements traversés : 5 (Colonia, San José, Montevideo, Soriano, Rio Negro)
  • Extrêmes d’altitude : 23 mètres à Fray Bentos et 43 mètres à Montevideo. Et oui, l’Amérique du Sud a ses Pays-Bas!
  • Extrêmes de températures : 19 degrés sous le vent à Montevideo, 27 degrés lors d’une belle journée plus que printanière à Colonia
  • Budget : 15’500 pesos uruguayens (526 CHF / 450€) soit 58 CHF (50€) par jour, un poil au dessus de notre objectif mais nous nous sommes offerts des places de concert à Montevideo.

J’aime / J’aime pas

Les moins :

  • Le coût de la vie : bien au niveau européen, voire de la Suisse pour certaines choses, assez compliqué pour les voyageurs à petit budget.

Les plus :

  • Les gens : chaleureux, affables et super zens! D’ailleurs ils n’ont pas vraiment le tempérament latin tellement ils sont calmes mais ça n’enlève en rien leur gentillesse.  Bien sûr, parler la langue du lieu aide beaucoup pour la communication avec les locaux.
  • Leur façon de parler espagnol : similaire à l’argentin, c’est doux, c’est mélodieux et surtout c’est facile à comprendre. C’est un vrai plaisir de pratiquer la langue de Cervantès dans ses conditions.
  • La viande : Il paraît qu’en Uruguay il y a 9 millions de vaches pour 3 millions d’habitants, de quoi se nourrir de steaks quelques années! La viande est vraiment savoureuse et relativement bon marché vu le coût de la vie du lieu.
  • Le vin : L’Uruguay n’a rien à envier à son grand voisin argentin en matière de vin. On y trouve surtout le Tannat, cépage originaire à la base du sud-ouest de la France mais cultivé aujourd’hui principalement en Amérique du sud, vin rouge bien tannique qui se marie à merveille avec les plats de viande.
  • Le café : Le premier bon café depuis notre arrivée sur le continent. Il n’égalera jamais un bon espresso italien mais, comparé au café trop amer brésilien et celui carrément imbuvable de l’Argentine, il se laisse déguster facilement.

WTF?? 

  • Tout le monde s’appelle « mi amor ». Euh oui, pourquoi pas. Après tout c’est plus sympa que « mon gros connard »
  • Les heures des repas c’est sacré! Et c’est très mal vu de manger en dehors de ces heures. Le repas de midi se prend entre 12h et 13h, si a 13h01 tu n’as rien mangé, tu as raté la journée. Et dire que nous pensions qu’en Suisse c’était super rigide!
  • La cool attitude : c’est de se balader en ville avec ta tasse remplie d’herbe à maté et un thermos d’eau chaude sous le bras!
DSC08853

Franchement, ce fut une belle surprise! Et dire qu’à la base ce petit pays n’était pas du tout sur notre itinéraire et nous soupçonnions à peine son existence. Bien sûr, avec son style de vie à l’européenne, l’Uruguay n’est pas un pays très dépaysant mais nous avons eu du plaisir à en découvrir une petite partie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :