Brunei

DSC05759.jpg

Lors de notre périple sur Bornéo, nous avons découvert sur la carte un minuscule territoire du nom de Brunei. Nous en avions entendu parler comme l’un des pays les plus riches du monde. Notre curiosité dévorante nous a poussé à passer la frontière (une petite formalité) et à venir découvrir ce petit coin de pays.

L’ambiance ne change pas beaucoup de la Malaisie si ce n’est que la jungle (75% du territoire) est beaucoup plus luxuriante, le Brunei n’ayant pas procédé à la déforestation, préférant se concentrer sur ses immenses réserves de pétrole. Du coup, les autorités se sont rendu compte de l’immense patrimoine naturel et elles ont décidé de créer des parcs nationaux plutôt que des plantations de palmiers à huile. L’islam est beaucoup plus présent, le Brunei pratique la charia pour les ressortissants de confession musulmane et l’alcool est strictement interdit. D’ailleurs, pour la petite anecdote, nous sommes devenus « Tonton et Tata » durant nos 48 heures sur le territoire brunéien et nous avons dû fêter la naissance de notre nièce au thé! Mauvais timing!

Bandar Seri Begawan

DSC05804

Quel nom pompeux pour une si petite capitale! Le centre ville ne fait même pas trois rues et tout est super calme, encore pire qu’en Suisse! Après l’animation du reste de l’Asie, c’est un vrai choc culturel! Une autre curiosité du lieu, c’est que tout est écrit en arabe alors que personne ne parle arabe! C’est juste un caprice du sultan qui a ordonné que la langue de l’islam soit présente partout et ici, on ne discute pas les ordres du sultan!

Mosquée Omar Ali Saiffudin
DSC05775

Construite en 1958, elle porte le nom du Sultan qui en a ordonné la construction. Là, nous commençons à prendre conscience de la richesse du pays et où passe l’argent du pétrole. Les marbres ont été importés de Carrare et le dôme est en or 24 carats! Un peu mégalo le sultan! Mais il faut reconnaître que c’est magnifique et que l’ambiance des Mille et Une Nuits est bien reconstituée. Comme le pays est assez tolérant, il est possible en tant que non-musulman de visiter l’intérieur de la mosquée à condition d’enfiler la tenue adéquate, fournie à l’entrée. Les photos sont interdites à l’intérieur, dommage car c’est autant splendide qu’à l’extérieur! Nous avons été accueillis par un imam vraiment sympa qui était amusé du fait que nous venons également d’un petit pays, même si en pratique, la Suisse est 8 fois plus grande que le Brunei! Il nous a même expliqué comment se procurer de la bière au marché noir! Mais nous ne sommes pas venu ici pour contourner les lois et nous pouvons très bien nous passer d’alcool pendant quelques jours.

Mosquée Jame’Asr Hassanil
DSC05892

Inaugurée en 1994, c’est la plus grande mosquée du pays et les Brunéiens en sont très fiers. C’est d’ailleurs sur l’insistance des locaux que nous avons décidé de nous y rendre et en effet, c’est grandiose! Chaque détail architectural a été étudié avec soin. Ici aussi la visite pour les non-musulmans est permise, toujours avec la tenue adéquate mais on te confisque toutes tes affaires pour être sûr que tu ne prennes pas de photos volées de l’intérieur!

Les jardins sont également magnifiques et construits symétriquement à la mosquée. Un vrai havre de calme et de paix parfait pour la méditation!

Kampong Ayer

DSC05797

En face de Bandar Seri Begawan, de l’autre côté du fleuve Brunei, se trouve Kampong Ayer, le plus grand village sur pilotis du monde. On y accède par une petite barque à moteur. Le village compte quand même 39’000 habitants mais le temps s’y est arrêté. Les rares locaux que nous rencontrons s’arrêtent pour nous dire bonjour! C’est un vrai village autonome avec sa police, sa mosquée et sa caserne avec ses bateaux-pompiers. La seule chose qui vient troubler le silence, ce sont les jeunes, cousins des chauffeurs de bus équatoriens, navigant à tombeau ouvert sur leur petite embarcation à moteur. Il faut dire que les distractions sont rares par ici, ils s’amusent comme ils peuvent.

Nous avons longuement hésité à nous rendre au parc national Ulu-Temburong mais c’est assez cher et il faut impérativement contracter un tour. Très peu pour nous! Et il serait étonnant que les animaux se montrent avec un troupeau de touristes! Nous y avons donc renoncé. Nous avons quand même reçu un lot de consolation : un macaque venu voir en ville si la nourriture humaine est meilleure que la sienne.

En étant sur l’île de Bornéo, un passage au Brunei vaut la peine. Mais il ne faut pas s’attarder, c’est très petit et on s’y ennuie assez vite.

Pour la suite, nous franchirons de nouveau la frontière malaisienne et continuerons notre exploration de Bornéo.

10 réflexions sur « Brunei »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :