Bilan du Pérou

IMG_1270

Notre séjour au Pérou s’achève, voici donc notre traditionnel bilan

  • Durée du séjour : 33 jours, juste un peu plus d’un mois
  • Budget4794 soles (1397 CHF / 1193,50€) soit 145,20 soles par jour (42,30 CHF / 36€). Nous avons plus qu’atteint notre objectif des 50 francs par jour grâce au bas coût de la vie car nous nous sommes vraiment fait plaisir.
  • Distance parcourue : 3461 km de Los Palos (frontière chilienne) – Tacna – ArequipaCuzco – sites archéologiques en dessus de Cuzco – Ica – Huacachina – Ica – Paracas – Virée à vélo sur la péninsule de Paracas – Paracas – LimaTrujillo  – Chan Chan – Huanchaco – Trujillo – Chiclayo – Piura – Màncora – Tumbes -Puerto Pizaro – Tumbes – Aguas Verdes (frontière équatorienne). Tout ça en bus, à pied, en moto-taxi, en vélo, en taxi collectif et en bus urbain.
  • Départements traversés : 14 (Tacna, Moquegua, Arequipa, Cuzco, Apurimac, Ayacucho, Ica, Huancavelica, Lima, Ancash, La Libertad, Lambayeque, Piura et Tumbes)
  • Extrêmes d’altitudes : le niveau de la mer à Paracas et Mancora et 3700 mètres sur les sites archéologiques surplombant Cuzco.
  • Extrêmes de températures : 15 petits degrés par temps couvert à Cuzco, 32 degrés sur la playa à Màncora.
  • Plaza de Armas vues : 7. Les Péruviens ne sont pas très originaux dans l’appellation de leurs places centrales!
  • Coupures d’eau et d’électricité : 5. L’un va souvent avec l’autre vu que les pompes à eau sont électriques. Du coup, pas de douche, lavage de dents à l’eau minérale, utilisation restreinte des toilettes, pas de recharge pour nos appareils électriques,… Donc nous allons nous balader sinon il nous reste nos liseuses, en espérant que les batteries soient pleines et que nous avions eu du wifi avant pour charger des livres.

Nous commençons comme toujours par le négatif, histoire de finir en positif!

Les moins

  • Les rabatteurs : au Pérou, on te rabat pour tout et n’importe quoi, ça en devient pénible. Le pire c’est qu’ils ne te rabattent pas à cause de ta tronche de blanc mais juste parce-que c’est la coutume et en plus ils n’y croient même pas! Et si tu as le malheur de faire de l’humour ça tombe à plat. Il faudrait les envoyer prendre des cours au Maroc. Les rabatteurs Marocains sont tout aussi pénibles mais au moins ils sont drôles!

Ce n’est pas la panacée mais ce n’est pas le bagne non plus

  • Les Péruviens : Nous avons eu beaucoup de mal à cerner les populations locales, sûrement par choc culturel mais les Péruviens ne nous laisseront pas un souvenir impérissable de notre séjour au Pérou. Bien sûr, nous avons réussi à discuter avec certaines personnes vraiment sympas mais après avoir bien dû briser la glace. En général, les gens ne sont vraiment pas souriants et ils n’ont aucune conscience du monde alentour. Ils peuvent prendre un trottoir entier pour passer un coup de fil et faire faire un détour à des centaines de personnes sans rien remarquer ou bien crier dehors et mettre la musique à coin à 7 heures du matin sous prétexte qu’il fait jour. C’est peut-être notre mentalité de bons petits Suisses que ça choque mais nous n’avons jamais vu autant de gens dans leur monde et se soucier autant peu des gens qui les entourent! Nous avons aussi été habitués à la chaleur des Argentins qui méritent sûrement la palme d’or dans ce domaine et en comparaison, les Péruviens paraissent fades et froid. Étonnamment, c’est à Lima, grande mégapole, que nous avons trouvé les gens les plus chaleureux.  Bref ce n’est pas un jugement, juste un ressenti et ça n’enlève en rien à la beauté du pays.

On a kiffé!

  • La gastronomieNous nous sommes régalés durant toute la durée de notre séjour. Chaque région a son plat typique, c’est varié et très savoureux. Le Pérou a de la chance de connaître plusieurs climats donc on y trouve de tout. Le coin vaut le détour juste pour la nourriture!
  • Le coût de la vie :  Ce n’est pas pour jouer les petits riches à fort pouvoir d’achat mais il est bien agréable de ne pas toujours devoir tout comparer afin de pouvoir tenir le budget. Nous avons profité de services bon marché comme le coiffeur ou le cinéma.
  • Les paysages : Même si à la fin on a commencé à avoir un peu marre du désert, il faut avouer que les paysages sont fabuleux dans toutes les régions du pays. Il faudrait juste que les Péruviens s’en rendent compte et commencent à les protéger sérieusement.
  • Les transports : Très bons marchés, faciles d’utilisation, modernes et fiables, c’est un vrai bonheur de les utiliser. Le seul problème c’est que nous serons trop bien habitués!

Bizarreries péruviennes

  • Les klaxons : Une fois dans sa voiture, le conducteur péruvien doit avoir un aimant dans sa main qui l’attire irrésistiblement sur son klaxon. Ça klaxonne pour tout, même quand il n’y a personne, même sur la Panaméricaine au milieu du désert au point de faire passer les Napolitains pour des gens zens au volant! La seule occasion où nous n’avons entendu aucun klaxon, c’était lors d’un cortège de mariage!
  • Le climat :  Dans les Andes, c’est encore un climat « normal » de montagne. La seule chose qui nous a hallucinés c’est de voir de la végétation luxuriante jusqu’à 4000 mètres d’altitude. Sur la côte c’est autre chose. Il y a d’un côté le désert, chaud et aride. Juste derrière, les hauts sommets andins forment une barrière naturelle pour les nuages. L’océan Pacifique est balayé par le courant de Humboldt, un courant froid venu d’Antarctique qui apporte énormément d’humidité. Donc quand tout ça se rencontre, tu te retrouves avec un brouillard à couper au couteau digne d’un hiver dans le Nord Vaudois et une humidité qui approche les 100% mais il fait 28 degrés!

Franchement, le Pérou fut une sacrée découverte, nous avons littéralement adoré. Bien sûr, il y a quelques petites choses qui ne nous ont moins plu mais dans l’ensemble, ce pays restera un des points forts de ce tour du monde.

IMG_1269

Pour la suite, rendez-vous dans un bien plus petit pays mais qui nous semble tout aussi intéressant : l’Equateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :