Bilan de l’Equateur

Comme toujours, voici notre traditionnel bilan de l’Equateur

IMG_1271

Comme toujours, voici notre traditionnel bilan de l’Equateur

Durée du séjour : pile 90 jours, la durée de notre visa

Budget 3133,20 $ ( 3123,50 CHF / 2698.90 €) soit 34,80 $ par jour (34,70 CHF / 30€) bien en dessous de notre défi des 50 CHF journaliers! Nous sommes super fiers de nous car, grâce à notre volontariat dans l’hostal vers Puerto Lopez, nous avons épongé l’explosion du budget des Galapagos! De plus, comme nous y gérions le bar, nous avons réussi à gagner un peu d’argent.

Distance parcourue : 4617 kilomètres. De Huaquillas (frontière péruvienne) – CuencaBañosPuyo – TenaQuitoGuayaquilGalapagos – Guayaquil – Puerto Lopez – MontañitaMantaCanoa – Pedernales – Cojimies – PedernalesMindo – Santo Domingo – Guayaquil. En bus, avion, taxi collectif, moto-taxi et lancha.

Provinces traversées : 14. El Oro, Azuay, Cañar, Chimborazo, Tungurahua, Pastaza, Napo, Pinchincha, Guayas, Galapagos, Santa Elena, Manabì, Santo Domingo de los Tsachilas, Los Rios.

Extrêmes d’altitude : le niveau de la mer sur la Côte et sur les plages des Galapagos et 2850 m. à Quito

Extrêmes de températures : 13 petits degrés sous la pluie à Quito, 34 degrés de chaleur humide à Guayaquil.

Volontariats : 6 semaines à jouer les réceptionnistes et les gérants du bar dans un hostal près de Puerto Lopez.

Tremblements de terre :  3. Deux petits et leurs répliques à Quito et Puerto Lopez pendant la nuit. Un qui nous a bien secoués (5 sur l’échelle de Richter) au réveil à Guayaquil. Mais rassurez-vous, pas de dégâts ni de blessés à déclarer!

Comme toujours, nous commençons par le plus négatif…

Les moins

Les trajets en bus : il faut dire que nous avions été particulièrement gâtés au Pérou et en Argentine. En Equateur, les bus ne sont pas confortables, ça n’avance pas et souvent le chauffeur se prend pour un pilote de rallye! Bonjour les grosses frayeurs et le mal des transports! En plus, nous avons droit à des discours de sensibilisation à tout et n’importe quoi pour essayer de nous refiler de la marchandise par des gens qui parlent hyper fort! Dommage car, en général, les paysages traversés sont splendides.

Les moustiques : en particulier sur le littoral. Ils sont nombreux, résistants aux répulsifs, sortent par tous les temps et traverser des couches de vêtements ne leur font pas peur! Notre peau ressemble à un vrai champ de bataille! Le seul remède efficace est la fumée de Palo Santo (bois indigène naturellement anti-moustiques) mais il faudrait rester sa vie autour d’un feu.

On a kiffé!

Les gensils sont très timides mais une fois la glace brisée, les gens sont très souriants, toujours prêts à te rendre service et très polis. A part pour des taxis, nous n’avons quasiment jamais eu à faire avec des rabatteurs.

L’hôtellerie : c’est le meilleur rapport qualité/prix de l’Amérique du Sud. Il suffit souvent de rajouter 2-3 dollars pour avoir un standing supérieur, tout en restant dans des tarifs bon marché.

La gastronomie très similaire à la gastronomie péruvienne. Nous avons d’ailleurs continué notre régime à base de ceviche. Par contre, nous avons ingurgité une quantité astronomique de riz au point d’en être dégoûtés. Notons que le café et le chocolat, fabriqués sur place, sont excellents!

La diversité des paysages : L’Equateur est un petit pays (une moitié de France environ) mais il y a quatre régions distinctes : l’Amazonie, les Andes, le littoral et les Galapagos. Chaque région a ses spécificités en matière de paysages, de faune et de flore et c’est très varié.

La végétationAprès avoir traversé le désert au nord du Chili et sur toute la côte péruvienne, nous sommes très contents d’avoir enfin retrouvé des arbres! La proximité de la ligne équatoriale donne une végétation très variée et luxuriante.

La faune : Il y a bien sûr la faune endémique des Galapagos, mais le continent n’a pas beaucoup à envier à l’archipel. Nous avons vus beaucoup plus d’espèces d’animaux (singes, oiseaux, reptiles, papillons,…) en trois mois qu’en plus de 30 ans.

L’Amazonieun vrai paradis de verdure et de forêt tropicale! La faune et la flore sont incroyables!

Les GalapagosFaut-il vraiment expliquer pourquoi?

Bizarrerie équatorienne

Les camions-poubelles musicaux : Dans plusieurs villes, les camions-poubelles sont accompagné d’une musique rappelant celle qu’on peut entendre dans les fêtes foraines à la mélodie bien entêtante! Si nous trouvons ça très amusant, nous avons quand même une petite pensée pour les éboueurs qui doivent supporter ça toute la journée!

L’Equateur est notre pays préféré en Amérique du Sud, nous avons d’ailleurs utilisé la durée totale de notre visa. Nous quittons le pays avec un gros pincement au cœur et la tête pleine de souvenirs tant ce que nous avons vécu ici était incroyable!  Mais nous sommes quand même excités de découvrir de nouveaux horizons que nous ne manquerons pas de partager avec vous!

IMG_1272

3 réflexions sur « Bilan de l’Equateur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :