Bilan de Hong Kong

Nous allons commencer ce bilan en essayant de répondre à la question que certains d’entre vous nous ont posée : Mais Hong Kong, c’est la Chine ou pas?

Hong Kong était une colonie anglaise jusqu’en 1997, date à laquelle elle fut rétrocédée à la Chine. Donc, oui, Hong Kong c’est la Chine. Pour preuve :

  • On y parle le cantonnais, une langue du sud de la Chine.
  • On y mange de la cuisine chinoise, pour notre plus grand bonheur!
  • La médecine traditionnelle chinoise y est encore beaucoup pratiquée
  • Les Hongkongais sont majoritairement taoïstes, une des religions chinoises.
  • Les Hongkongais vivent en 4716 et c’est l’année du chien.

Mais, les Britanniques ont signé la rétrocession à la condition que Hong Kong soit une région administrative spéciale au moins jusqu’en 2047. Ce qui veut dire :

  • Elle garde son autonomie financière, sa propre bourse, ses propres banques et sa propre monnaie. (le dollar hongkongais)
  • Elle a son propre gouvernement. Il existe plusieurs partis dont des prochinois, des indépendantistes et des partisans du statut quo.
  • Elle émet ses propres passeports et a son propre système d’immigration. Contrairement à la Chine, nous n’avons pas besoin de visa pour Hong Kong.
  • Sa deuxième langue officielle reste l’anglais, bien qu’en pratique très peu de gens la maîtrisent.
  • Elle a ses propres immatriculations, des plaques blanches à l’avant, jaunes à l’arrière à gros caractères semblables à celles du Royaume-Uni

Donc Hong Kong c’est la Chine, mais avec des conditions spéciales.

Après ces explications bien savantes, il est temps de commencer le bilan pour de vrai!

Durée du séjour :  6 jours

Budget3589 HKD (dollar de Honk Kong) soit 450 CHF (395,70€) ce qui fait 64,20 CHF (56,45€) par jour. Plus de la moitié du budget est parti pour le logement, très cher dû au manque de place .Pour tout le reste, Hong Kong reste une destination relativement bon marché.

Distance parcourue : 145 km, de l’aéroport à Kowloon, jusqu’au Devil’s Peak, jusqu’au Victoria Peak et balade jusqu’à Kennedy Town,  en métro, ferry, tram à impériale, funiculaire, bus à impériale et à pied. Les kilomètres s’accumulent vite même sur un si petit territoire!

Extrêmes d’altitude : le niveau de la mer à Victoria Harbour et 554 mètres au sommet du Victoria Peak

Extrêmes de températures : Rien de bien extraordinaire, ça stagnait entre 31 et 33 degrés avec un fort taux d’humidité.

Litres de transpiration perdus : De quoi faire fleurir un désert tellement il faisait lourd. Même en Amazonie ce n’était pas aussi humide!

J’aime/J’aime pas

Les moins

  • Les rabatteurs pakistanais : Dès qu’ils voient que tu es blanc, ils t’alpaguent dans la rue pour essayer de te refiler leur camelote!

On a kiffé!

  • Les transports publics : Super faciles d’utilisation, très bons marché, ils desservent n’importe quel coin paumé du territoire! L’Amérique ne nous avait pas habitué à ça!
  • Les randonnées : Quelle idée de se rendre à Hong Kong pour randonner! Et pourtant, le territoire possède des trails de différents difficultés tous très bien balisés et faciles d’accès. Il faut dire que la nature a gâté ce petit coin de pays.
  • Les gensIl y a plus de 7 millions d’habitants sur un territoire d’à peine plus de 2000 km2 qui vivent à 12 dans un minuscule appartement, les trottoirs sont souvent bondés, il y a plus de 80% d’humidité toute l’année et pourtant les gens restent zens! Ils sont également très courtois même s’ils ne parlent pas forcément anglais et ont le sourire très facile. Sûrement un exemple à suivre.
  • La gastronomieSi le paradis existe, on doit y servir de la cuisine chinoise! La variante hongkongaise ressemble beaucoup à la cuisine cantonaise avec comme spécialité principale les dim sum, raviolis à pâte de riz cuits à la vapeur ou grillés servis dans un plat en bambou!
  • Des toilettes partout : et en plus, elles sont propres et gratuites! Dans le même ordre d’idées, il y a des fontaines d’eau potable fraiche partout! Ce n’est pas très roots mais quelquefois les petits services de ce genre font du bien!

Chinoiseries hongkongaise

  • Les échafaudages en bambou : il y a des gratte-ciels futuristes en construction et pourtant les échafaudages sont en bambou! S’ils sont utilisés c’est qu’ils ont sûrement fait leurs preuves mais pour nous, ils paraissent terriblement anachroniques!
  • La discipline : malgré la densité énorme de population, les gens restent extrêmement disciplinés. Ils font la queue pour le bus, le métro, prendre à manger, etc sans bousculade. Ils attendent patiemment au passage clouté que le petit bonhomme passe au vert. Nous qui avions pris l’habitude de traverser à l’arrache entre les voitures, nous avons bien dû nous mettre au pas!
  • Les escalators qui parlent : en chinois et en anglais pour te dire de bien te tenir à la barrière .

Hong Kong a été pour nous un très gros kif! Et il y a sûrement encore plein de choses à découvrir! Le plus surprenant est de voir comment la ville allie urbanisation et nature ainsi que tradition et modernité, un vrai yin et yang chinois!

DSC05050

Une réflexion sur « Bilan de Hong Kong »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :