Singapour

DSC05083

L’arrivée à Singapour ne s’est pas faite d’une façon très logique et surtout elle n’était pas prévue! Notre but premier était de visiter la côte est de la Malaisie pour cause de saison idéale. Depuis Hong Kong, nous prenons donc un vol pour Kuala Lumpur où nous profitons d’une escale express (nous visiterons la ville plus tard), pour nous faire vacciner contre l’encéphalite japonaise, le système de santé malaisien étant au top et bon marché.

Ensuite, pour vivre l’aventure asiatique jusqu’au bout, nous décidons d’emprunter le train! Nous quittons la ville de Kuala Lumpur et ses gratte-ciels pour ses faubourgs où se succèdent mosquées, temples hindous, temples bouddhistes, temples taoïstes et même églises catholiques, témoins d’une Malaisie tolérante et multiculturelle. Très vite, la nature reprend ses droits avec ses paysages de jungle et de montagnes verdoyantes, mais malheureusement, nous traversons également des hectares de plantations de palmiers à huile.

Un petit arrêt à Gemas pour changer de train et nous restaurer et c’est reparti pour la petite ville de Kluang où nous faisons étape pour la nuit. La ville est sans intérêt mais c’est un bon point de départ pour la côte est.

Le but du jour était de prendre un bus pour Mersing puis un bateau pour l’île de Tioman, mais une fois arrivés à la station d’autobus, on nous annonce que tout est archi complet. Il nous faut donc changer de plan. Un coup d’œil sur la carte (enfin sur maps.me, nous vivons avec notre temps!) nous montre que Kluang est déjà bien au sud et qu’il ne manque que deux petites heures pour rejoindre Johor Bahru, la ville frontière avec Singapour. Le train ayant encore des places disponibles, nous n’hésitons pas très longtemps et partons à la découverte de la cité-état!

DSC05085
Little India
DSC05157

La ville de Singapour est connue pour ses différents quartiers ethniques. Comme son nom l’indique, Little India abrite la communauté indienne. Ici, ce sont des petites maisons coloniales colorées d’où s’échappent des bonnes odeurs d’épices. Beaucoup de femmes portent encore le sari, on y admire les temples avec leurs figurines super kitsch et on y mange de la cuisine indienne (la vraie qui arrache, pas l’aseptisée servie en Europe!), le tout dans une ambiance très Bollywoood!

Arab Street et environs
DSC05189

Si les maisons coloniales sont toujours présentes, nous changeons complètement d’ambiance!  Ici, c’est le quartier musulman avec ses mosquées et ses petits cafés où l’on sert de la cuisine moyen-orientale!

Le clou du spectacle est la mosquée du Sultan qui nous transporte immédiatement dans le monde des Mille et Une Nuits! Elle a été construite entre 1924 et 1932 et a été baptisée en hommage au Sultan Hussain, shah de Johor (l’état qui se situe à l’extrême sud de la Malaisie, en face de l’île de Singapour)

Botanic Garden
DSC05101

Comme toute ancienne colonie anglaise qui se respecte, Singapour a son jardin botanique. Et comme Singapour se veut de donner une image de ville-jardin, une bonne partie des fonds publics sont dédiés à son entretien, et il faut reconnaître que c’est plutôt réussi! C’est même tellement bien réussi que l’UNESCO a tenu à le mettre sur sa liste du patrimoine mondial. C’est une immense étendue de verdure (63 hectares) au milieu de la ville et les arbres y sont plantés de sorte que le bruit du trafic ne s’entende pas. Il y a plusieurs sections ou différents habitats y sont représentés.

Il n’y a pas que les Singapouriens en manque de nature qui apprécient le parc. Une faune relativement diversifiée y a élu domicile: des oiseaux, des papillons, des écureuils, des tortues, des cygnes noirs, des varans,etc…

Downtown

DSC05255
Le Lau Pa Sat, le food court le plus cool de Singapour!

C’est le quartier des affaires qui ressemble à n’importe quel quartier d’affaires de n’importe quelle ville avec des gratte-ciel.

Marina Bay
DSC05267

Au sud du Downtown, à l’embouchure de la Singapore River, se trouve le quartier moderne de Marina Bay. Le bâtiment symbole de la baie est le Marina Bay Sands, un hôtel de luxe composé de trois hautes tours reliées entre elles par le toit par une coque de bateau. Autre symbole : le merlion, contraction des mots anglais mermaid (sirène) et lion. Cet animal légendaire est l’emblème de Singapour.

Gardens by the Bay
DSC05210

De l’autre côté du Marina Bay Sands, sur un terrain gagné sur la mer, se trouve les Gardens by the Bay, grands de 101 hectares, qui s’inscrivent dans le concept de la ville-jardin. Ce jardin se veut résolument futuriste, non seulement pour son design, mais aussi pour son écologie. En effet, les arbres artificiels abritent des panneaux solaires qui servent aux éclairages la nuit ainsi que tout un système de recyclage de l’eau.

Encore une fois, nous ne sommes pas déçus de notre plan B, même si nous savions à quoi nous attendre, Van ayant déjà fait escale plusieurs fois à Singapour. La ville est vraiment très sympa. idéale pour la découverte!

Pour la suite, ce sera la disponibilité des transports qui décidera où le vent nous mènera.

6 réflexions sur « Singapour »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :