Sept semaines à Cherating

Dans le cadre de notre volontariat dans un bar, nous avons atterri à Cherating, un petit village vraiment tranquille sur la côte est de la Malaisie au bord de la Mer de Chine Méridionale. Il n’y a pas énormément de choses à faire à part profiter de la superbe plage, mais les habitants sont tellement adorables que nous avons vite tissé des liens sociaux. Le travail au bar nous a aussi pris pas mal de temps donc finalement, nous ne nous sommes pas trop ennuyés même si nous nous réjouissons fortement de repartir à l’aventure!

Alors Cherating, c’était comment?

  • Une communauté adorable où l’entraide et la bonne humeur sont de rigueur
  • Un super staff au bar
  • Une plage superbe qui change d’aspect tous les jours selon les courants et les marées
  • Des orages de ouf!
  • Diego, Oreo et Nancy, trois chiens un peu fous mais adorables
  • Lilo, 6 ans et Jaja, 4 ans, les rayons de soleil du bar
  • Des milliards de grains de sable qui s’infiltrent absolument partout
  • Des kilos de vaisselles portés ainsi que des centaines de bouteilles de bières
  • Des milliers de pas sur le sable à servir des clients
  • Une invasion de Français et autres francophones
  • Des rencontres extraordinaires avec des personnes de toutes nationalités
  • 4 kilos de maté inséparables de notre collègue argentin, Francisco
  • Un crabe sauvé des griffes de Diego. Nous avons d’ailleurs été hallucinés du flair du chien capable de sentir un crabe à plus d’un mètre de profondeur dans le sable
  • Un énorme varan sauvé des assauts de nos 3 amis à 4 pattes
  • Deux bébés tortues relâchées dans la mer
  • Des dizaines de kilos de plastiques ramassés sur la plage avec l’association Trash Hero
  • Une communauté de singes faisant office de réveil matin et de vide poubelles
  • Un toucan aperçu dans un arbre
  • Quelques verres cassés
  • Plusieurs « Birthday Party ». Normal, neuf mois avant c’est la mousson, il faut bien que les gens s’occupent!
  • Une tourelle en brique construite de nos propres mains. Aux dernières nouvelles, elle tient toujours debout!
  • Devoir manger du durian comme cadeau de départ!
  • Des fous rires à la pelle

Les perles du bar

DSC00237

A force de côtoyer des clients, il y a forcément quelques petites perles qui ressortent, ce qui nous a valu de grand moments de franches rigolades. En voici un petit aperçu:

  • Sur la plage, nous avions une petite place pour faire un feu dans le but de s’y réunir en buvant quelques bières. En voyant cela, une cliente nous a demandé si nous nous adonnions à des cultes sataniques!
  • Plusieurs personnes nous demandent de la bière tempérée! (WTF?)
  • En discutant avec des compatriotes : « Surtout ne rentrez pas en Suisse, c’est toujours aussi nul! »
  • Van, à la caisse avec des francophones, se concentre pour dire 95 à la française (quatre-vingt-quinze donc) et le client qui ne comprend pas « parce-que chez nous on dit nonante-cinq! »
  • « Vous avez de la chance d’être Suisses car, au moins, il n’y a pas la mer! » (Mais vas-y, nous te laissons la place!)
  • Le client que nous ne retrouvons pas pour lui servir le repas qu’il a commandé. Après une recherche minutieuse, nous le retrouvons dans le bar d’à côté! Pourtant, c’est difficile de confondre, il y a un vide d’au moins 100 mètres qui sépare les deux bars!
  • Ceux qui commandent, qui paient et qui partent avant de recevoir leur assiette! (Et une pizza gratuite pour le staff!)
  • « Il est frais votre saumon? » (Oui, avec le réchauffement climatique, les saumons ont décidé de s’adapter et de venir se prélasser sous les tropiques!)
  • « Risque-t-on de tomber malade en mangeant chez vous? (Oui, notre mission secrète est de vous empoisonner!)
  • Alors que nous nous activons derrière le bar : « Vous bossez ici? » (Non, nous tournons un film!)
  • Celle qui se prend un simple plat de pâtes mais qui commande un super steak pour son chien (Après l’enfant-roi, le chien-roi!)
  • Devoir fermer le bar plus tôt pour pouvoir aller fêter l’anniversaire du propriétaire du bar voisin!
  • Quand des Québécois traduisent littéralement ce qu’il y a sur la carte et que nous sommes incapables de les comprendre! (Euh, finalement, tu ne veux pas parler anglais?)
  • Celui qui demande une réduction car il prend ses bières à l’emporter! (Dans un bar, tu prends de toute façon tes bières à l’emporter!)
  • Celle qui demande des glaçons dans sa bière (WTF??)
  • Notre collègue tout fier de sortir quelques mots de coréen à une cliente coréenne en voulant lui dire « Bonjour, comment vas-tu? » Mais en réalité, il lui a dit « je t’aime »!
  • « Les numéros à côté du menu, ce sont les prix? » (Non, c’est le prochain tirage du loto!)
  • Une table avec un gros panneau réservé au milieu. « C’est réservé? » (Non c’est juste pour la déco!) et quand nous répondons par l’affirmative « Mais pouvons-nous nous asseoir quand même? » (A ton avis?)
  • « Peut-on payer en euros? » (Non, seulement en anciens francs!)

Nous avons vraiment passé de bons moments à Cherating. D’ailleurs, notre volontariat devait initialement se terminer le 31 juillet. Nous avons accepté de rempiler pour 3 semaines de plus, tellement l’expérience était géniale!

Nous sommes tout de même impatients de reprendre nos sacs et de crapahuter à travers l’Asie du Sud-Est. Nous allons mettre le cap au nord (mais pas trop hein!) dans le but de rejoindre nos amis à Hô-Chi-Minh-Ville pour Noël. Pour le faire, nous avons 4 mois et un seul impératif : ne pas prendre l’avion!

13 réflexions sur « Sept semaines à Cherating »

  1. Pensez vous que je puisse proposer mes services en benevolat au même endroit, sachant que je suis un peu vieille quoi que dynamique et que je ne connais rien aux bars

    J’aime

Répondre à tdmvanfab Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :