Malacca entre dolce vita portugaise et saveurs chinoises

Ayant un peu de temps depuis notre départ d’Indonésie avant de rejoindre les parents de Fabien à Phuket, nous avions décidé de nous poser un peu et effectuer un peu de volontariat. Les deux premières semaines se sont vraiment bien passées mais petit à petit, des petites tensions ont commencé à apparaître entre les différents protagonistes ainsi que quelques malentendus et un beau matin, tous les volontaires se sont fait virer! Mais l’expérience restera quand même sympa, nous avons eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes des quatre coins du monde et nous avons pu profiter des attraits touristiques de la ville.

DSC06606

Côté Portugal

DSC06586

Les premiers Européens à débarquer à Malacca étaient les Portugais. C’était en 1511. Vu la position stratégique de la ville sur le détroit de Malacca, ils y établirent un comptoir et repoussèrent les locaux, du royaume de Johor, hors des frontières de la ville. Il ne reste que peu de patrimoine de cette époque car les Hollandais sont arrivés après construisant la ville à leur image. Mais il reste le fort, quelques azulejos et, le plus important, les pasteis de nata!

Musée maritime

DSC06636

Situé dans un galion portugais reconstitué, le musée raconte les différentes invasions du détroit, par voie maritime évidemment! C’est grâce à ce musée que nous pouvons faire les malins et vous expliquer les différentes époques de Malacca. Il y a aussi une section sur la faune et la flore marine qui se trouvent dans les différentes régions de Malaisie. Du coup, nous nous réjouissons encore plus de notre prochain séjour à Langkawi prévu pour décembre!

Côté hollandais

DSC06596

En 1641, les Hollandais débarquèrent avec leurs gros sabots, leur gouda et leurs moulins à vent et s’allièrent avec le royaume de Johor plus au sud afin de faire fuir les Portugais et s’emparer de la ville. Evidemment, après la victoire, les locaux de Johor n’eurent plus que leurs yeux pour pleurer et restèrent confinés hors des frontières de la ville, encore une fois. Mais il y a une justice, les Hollandais n’arrivèrent jamais à faire prospérer le port comme les Portugais, qui eux n’arrivèrent jamais au niveau de prospérité du royaume de Johor auparavant. Ça s’appelle le karma! Aujourd’hui, il reste un superbe centre historique bien conservé inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et, fait très rare en Asie, une bonne partie de la vieille ville est piétonne!

Bukit St-Paul

DSC06577

C’est une colline qui surplombe le centre historique. On y trouve les ruines d’une église hollandaise, un cimetière et quelques bâtiments coloniaux. La vue sur Malacca vaut à elle seule la peine d’y grimper!

Côté Chine

DSC06680

La communauté sino-malaisienne étant très importante en Malaisie (26% de la population), Malacca n’allait pas échapper au fameux Chinatown. A l’instar du reste de la ville, et contrairement aux autres Chinatown, le quartier est vraiment tranquille, conforme à l’ambiance dolce vita toute méditerranéenne de Malacca., même si on doit ce quartier aux Anglais. Il fait également partie du centre historique protégé par l’UNESCO.

Malacca River

DSC06609

Les rives de la Malacca River sont les coins les plus sympas de la ville. C’est un quartier tranquille, d’artistes et surtout piéton qui a un petit air des bords de la Spree à Berlin.

Diversité culturelle

La Malaisie est connue pour être multiculturelle. C’est encore plus marqué à Malacca par son histoire. On y trouve des mosquées, des temples chinois, des temples sikhs, des églises catholiques et méthodistes, etc., parfois dans la même rue! Ici, tout le monde vit en liberté, peu importe sa croyance, sa couleur de peau et son habillement. Un bel exemple de tolérance…

North Malacca

DSC01621

Lors de notre deuxième séjour, nous avons longé la Malacca River en direction de l’intérieur des terres, et avons découvert un petit quartier bien tranquille, hors des circuits touristiques et un peu naturel avec une  passerelle qui surplombe une petite mangrove.

La rencontre du jour!

DSC01636

Oui, c’est bien un vrai!

Mosquée flottante

DSC01642

Une bonne partie de la ville moderne de Malacca a été construite sur du terrain gagné sur la mer. Et pour la mosquée, elle a été carrément construite sur pilotis dans le détroit de Malacca. Son nom officiel est d’ailleur Masjid Selat qui signifie mosquée du détroit. Elle a été achevée en 2006 et mélange les architectures malaises et moyen-orientales. Nous avons également appris ici que le détroit de Malacca est le plus long du monde, mais aussi le plus fréquenté.

Même si l’aventure ne s’est pas vraiment bien terminée, notre expérience à Malacca en tant que volontaires fut néanmoins un très bonne expérience et nous garderons un très bon souvenir de cette magnifique ville très riche en culture.

Effectivement, le souvenir que nous avons gardé de cette ville était tellement positif que nous avons décidé d’y refaire un petit tour, en simple touristes cette fois, pour visiter quelques endroits encore méconnus. Evidemment, la présence de la fameuse « Portuguese egg tart » a lourdement penché en faveur de notre retour.

Promis, pour la suite, ce sera un coin méconnu de Malaisie que nous irons découvrir!

18 réflexions sur « Malacca entre dolce vita portugaise et saveurs chinoises »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :