Passer l’hiver à Tenerife en temps de pandémie. Bon plan ou pas?

Il y a un peu plus de trois mois que nous sommes arrivés sur l’île de Tenerife pour prendre nos quartiers d’hiver. C’était une idée que nous avions en tête depuis notre arrivée en Espagne mais nous n’étions pas vraiment sûrs de vouloir la concrétiser car nous ne pensions pas que ce serait un « bon plan ». Finalement, nous sommes presque partis sur un coup de tête suite aux différentes annonces du gouvernement espagnol par rapport à la crise sanitaire actuelle. A ce moment-là, nous avions plusieurs options : la Tanzanie ou l’Egypte mais vite oubliés à cause de la validité du visa (un seul mois), la Tunisie oubliée par manque d’offres attractives pour y aller, le Brésil et le Mexique. Ce sont les Canaries qui ont eu notre préférence mais est-ce vraiment un bon plan? Nous allons essayer de vous donner une réponse dans cet article.

Pour le budget

C’était une de nos réticences à venir nous installer sur l’archipel et finalement c’est la grosse bonne surprise de notre séjour canarien. Nous n’avons jamais été aussi bon dans le budget! Oui, Tenerife c’est budget friendly, à condition de vivre comme les locaux! En moyenne, nous nous en sortons avec moins de 25€ (environ 27 CHF) par jour à deux y compris avec les billets d’avion Valencia – Tenerife. Nous vivons dans un appartement en colocation et privilégions les produits locaux ainsi que les transports en guaguas. Les conditions anti-Covid très strictes, la tempête Filomena et la météo instable qui a suivi nous ont obligé à lever le pied et nous ont bien aidé à maintenir un budget de warriors!

Bon plan ou pas? Oui, à notre grande surprise!

Pour la crise sanitaire

Nous commençons à en avoir marre de toujours parler de la Covid-19 mais c’est quand même à cause de la pandémie que nous sommes « coincés » dans un petit archipel au milieu de l’Atlantique au lieu d’aller découvrir le monde. D’être sur une île n’empêche pas la crise sanitaire surtout dans des lieux qui accueillent des touristes comme Tenerife mais il est plus facile de s’isoler. Ce fut le cas à Noël où l’île a presque été bouclée totalement et où les mesures ont été très strictes. Nos amis ont d’ailleurs dû renoncer à venir nous voir pour les fêtes de fin d’année. Les mesures ont été très impopulaires mais elles ont portés leur fruits. Maintenant, alors que le continent européen subit pratiquement un confinement ainsi que des mesures drastiques, nous sommes plutôt libres et tout est ouvert même si, évidemment, quelques mesures persistent. Seul petit bémol, nous ne pouvons pas rejoindre nos îles voisines qui, elles, n’ont pas voulu fermer pour les vacances et qui sont en train de le payer maintenant avec une recrudescence de cas et des mesures aussi strictes que sur la péninsule.

Bon plan ou pas? Plutôt oui

Pour la population locale

Nous ne nous faisions pas vraiment de souci à ce sujet vu que nous trouvions déjà la mentalité espagnole plutôt cool. Aux Canaries, c’est encore mieux! Les Canariens voient des touristes à longueur d’année donc ils sont très ouverts et accueillants même si on vient « de la péninsule ». (Pas comme la Corse!) Malgré tout ce qui leur tombe dessus ces temps (crise sanitaire, baisse drastique du tourisme, crise économique, explosion du chômage, crise migratoire sans précédent,…), ils restent particulièrement zens. Nous leur tirons notre chapeau car la situation n’est vraiment pas facile. Ils nous font bien relativiser nos petites frustrations de nomades contraints à la sédentarité.

Bon plan ou pas ? Un grand oui!

Pour la bouffe

Vous l’attendiez celle-là, n’est-ce-pas? Franchement, la gastronomie canarienne n’est pas géniale. Mais ce n’est pas un problème vu que nous cuisinons nous-même! Et nous trouvons des produits locaux vraiment top! Tenerife est une île volcanique donc la terre y est très fertile et, grâce à ses différents climats et son altitude qui va du bord de mer au sommet du Teide (3718 mètres), il y pousse de tout. Vraiment tout! Nous nous régalons avec des fruits tropicaux comme des bananes et des papayes mais également avec des légumes d’hiver comme des poireaux ou des choux-fleurs. Les légumes méditerranéens comme les tomates (oui c’est vrai, ce n’est pas un légume!), les aubergines, les poivrons et les courgettes poussent toute l’année. C’est un vrai bonheur de nous rendre au marché chaque semaine et les prix sont vraiment corrects. Pour le reste, on trouve de tout dans les supermarchés locaux pour nous concocter de bons petits plats. Il y a même de la vigne et ça tombe bien car nous apprécions particulièrement le raisin quand il est fermenté et mis en bouteille!

Bon plan ou pas? Evidemment!

Pour les paysages

Nous sommes totalement fascinés par les paysages volcaniques et montagneux de Tenerife. Les barrancos (sorte de ravines) sont souvent impressionnants. Nous déplorons juste le manque d’arbres mais nous devrions en voir plus dans le nord de l’île. Et puis, il y a l’océan presque partout et ça, ça n’a pas de prix!

Bon plan ou pas? Trois fois oui!

Pour le climat

Il est temps pour nous de faire notre coming out… Nous ne sommes absolument pas fan du climat de Tenerife! What?!? Pourtant les Canaries sont réputées pour leur climat doux toute l’année. Oui c’est vrai, surtout quand l’hiver frappe le continent européen, mais ce ne sont pas les Caraïbes non plus. Déjà, il souffle tout le temps! Et ce n’est pas la petite brise marine super agréable en bord de mer. Non, c’est du gros vent, parfois froid, parfois chaud dépend d’où il vient, mais presque toujours assez fort pour nous refiler un bon mal de tête. Ensuite, le temps change tout le temps. Il y a 12 saisons en une seule journée! Et les températures changent au gré du passage des nuages ou du soleil. Nous sommes devenus des pros pour enfiler et enlever notre jaquette en moins de deux secondes! Nous n’avons pas eu de bol cette année avec Filomena, qui nous a amené un gros temps hivernal et même de la neige à partir de 1500 mètres d’altitude. Mais elle a eu le mérite d’amener un peu d’humidité bienvenue. Le seul moment où la météo est stable, c’est pendant un épisode de « Calima ». Cali quoi? C’est un phénomène qui se produit quand souffle le Sirocco, un vent chaud d’Afrique qui nous apporte du sable du Sahara. Les particules de sable et de poussière sont suspendues dans l’air provoquant une légère brume qu’on appelle aux Canaries la Calima. C’est un réel bonheur au niveau des températures car elles atteignent allègrement 30 degrés même en janvier mais c’est un cauchemar pour nos bronches car l’air y est très sec et presque irrespirable. En gros, nous avons l’air de gros grinch de la météo mais nous trouvons vraiment le climat trop sec, trop venteux, trop changeant et trop froid même si nous préférons ça aux hivers européens. Si la situation sanitaire perdure, nous irons tout de même, l’hiver prochain, nous terrer quelque part dans un vrai climat tropical.

Bon plan ou pas ? Mouais…

Pour la randonnée

Nous sommes des grands fans de randonnées et c’est ce qui nous a poussé à venir à Tenerife grâce à son relief accidenté. Et nous n’avons pas été déçus. Il y a des kilomètres de sentiers qui vont de la simple balade côtière au chemin de haute montagne et, comme dit plus haut, le tout dans des paysages incroyables!

Bon plan ou pas? Carrément!

Pour la culture

Là, ça se corse. Nous espérons en trouver un peu plus dans les villes du nord car dans le sud c’est mort et ça commence sérieusement à nous manquer. Evidemment, l’histoire des Canaries n’est pas aussi riche que sur la péninsule donc les sites historiques, dont nous sommes friands sont très rares. La situation sanitaire n’aide malheureusement pas la culture. Le Carnaval le plus important d’Espagne, qui se déroule normalement à Santa Cruz, n’aura pas lieu cette année.

Bon plan ou pas? Bof, même hors Covid.

Pour le visa

Souvenez-vous, ce printemps nous avons dû quitter à regret la Malaisie car nous n’avons pas pu obtenir un renouvellement de visa. Nous ne voulions pas nous confronter au même problème et devoir rentrer en Europe en plein hiver. Comme nous sommes détenteurs d’un passeport espagnol, nous n’avons évidemment aucun souci de durée de séjour aux Canaries. Et même avec notre passeport suisse, ça n’aurait pas posé de problème puisque la Suisse fait partie de l’espace Schengen. La situation peut donc s’éterniser, nous n’aurons pas de problème! Mais nous espérons quand même qu’elle se décante dans un avenir pas trop lointain.

Bon plan ou pas? Oui

Parce-que c’est en Europe

Même si nous sommes géographiquement en Afrique, les Canaries font partie de l’Espagne, donc de l’Union Européenne. Nous avons droit à tout le confort européen. Mais nous avons également très bien vécu en Amérique du Sud ou en Asie.

Bon plan ou pas? Franchement, on s’en fout!

Le verdict est sans appel! Passer l’hiver (ou plus) à Tenerife est un bon plan! C’est un coin que nous ne connaissions pas auparavant donc nous avons encore l’attrait de la découverte.

Nous allons rester dans notre appartement de San Isidro, dans le sud, jusqu’à début mars. Ensuite, nous déménagerons dans le nord, sûrement à Santa Cruz, pour découvrir cette partie de l’île. Nous y resterons jusqu’à ce que la situation se stabilise. Nous irons peut-être découvrir une autre île mais pour l’instant, c’est impossible. Nous trépignons d’impatience à l’idée de reprendre nos sacs à dos pour notre tour du monde 2.0. Nous espérons un départ pour cet automne mais, comme vous le savez, rien n’est moins sûr! En attendant, prenez bien soin de vous et continuez à rêver!

Une réflexion sur « Passer l’hiver à Tenerife en temps de pandémie. Bon plan ou pas? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :