Tupiza

DSC09986

Il nous aura fallu une nuit de bus depuis Salta pour rejoindre la frontière bolivienne et nous y avons tellement bien dormi que quand nous nous sommes réveillés, le bus était déjà vide! Du coup nous nous sommes pris les 3440 mètres d’altitude en pleine tronche dès le réveil! Nous passons la douane à pied (une simple formalité) et nous nous retrouvons tout de suite dans un autre monde. A première vue, la Bolivie semble plus colorée et plus exotique que l’Argentine. Nous nous rendons à la gare de Villazon, espérant continuer notre voyage en train, mais tous les trains sont supprimés en raison de crues exceptionnelles. Nous nous rabattons donc sur le bus afin de rejoindre notre première étape bolivienne, Tupiza.

Tupiza est une petite ville du sud bolivien, au milieu de la cordillère des Chichas. Perchée « qu’à » 2850 mètres d’altitude, elle constitue une étape de choix pour l’acclimatation à l’altitude. Elle est entourée de montagnes rouges magnifiques!

Après une journée de repos pour habituer notre corps à l’altitude, il nous démange déjà de partir à la découverte de ces magnifiques sommets. Ça tombe bien, il est possible de randonner à pied directement depuis la ville, en autonomie, sans prendre un tour organisé et sans que ça nous coûte un centime!

Puerta del Diablo

Située à 3183 mètres d’altitude, c’est une paroi rocheuse due à l’érosion rappelant vaguement une porte.

Canyon des Incas

Nous nous enfonçons au fond de la vallée, appelé Canyon des Incas ou l’érosion nous donne un paysage de pyramides extraordinaire!

Deux choses nous ont surprises lors de notre promenade à 3000 mètres d’altitude :

  • la chaleur : il fait facilement 25-26 degrés en journée. Il faut dire qu’il fait un temps splendide et c’est un soleil tropical qui tape. Même les nuits, bien plus fraîches, ne sont pas si froides.
  • la végétation : certes ce sont principalement des cactus et des arbustes épineux mais le paysage est encore bien vert malgré l’altitude.

C’était une première marche idéale pour cette altitude, c’était facile avec très peu de montée et ça nous a pris environ 3 heures.

Nous avions prévu à la base de rejoindre la Bolivie par San Pedro de Atacama, au Chili, puis nous avons changé d’avis pour des questions de coût et nous avions envie de quitter ces pays trop « européens ».  Vu cette première étape pittoresque, nous ne regrettons aucunement notre choix.

4 réflexions sur « Tupiza »

  1. Salut les zouzous, fantastique vos explications et vos magnifiques photo… comme toujours.
    Comme vous le dites, il ne sont pas très écolos dans ces contrées, mais ca m’a l’air très propre quand même.
    Et super, vous avez pris des nouvelles du pape ….
    Avec un peu de retard, une très bonne année et merci beaucoup de me faire voyager par votre site.
    J’adore ….
    Amicalement

    Pac

    J’aime

    1. Bonjour Pac,
      Merci pour ton commentaire! Oui, pour l’instant nous n’avons eu aucun problème d’hygiène, même ici en Bolivie où le niveau de vie est bien plus bas.
      Et oui, ça ne rigole pas avec le pape en Argentine!
      Nous te souhaitons également une excellente année et nous essaierons encore de te faire voyager!

      Gros becs
      Van et Fab

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :