Galle

DSC09464

Notre séjour à l’intérieur des terres était vraiment sympa mais, en bons montagnards que nous sommes, il nous tardait de retrouver l’océan! 😉 Oui c’est vrai, nous ne méritons absolument pas notre passeport rouge à croix blanche mais, pour notre défense, nous ne l’avons pas choisi!

Nous embarquons à bord du train Express pour 6 heures de secousses mais dans un paysage sublime! Depuis Colombo, la ligne de chemin de fer longe toute la côte de l’océan Indien et, au coucher du soleil, nous en prenons plein les yeux! Il a juste fallu oublier notre carrière passée dans la sécurité ferroviaire sinon nous n’aurions jamais osé monter dans le train!

Nous débarquons d’abord à Bentota, une petite station balnéaire sur la côte sud-ouest afin de profiter de la plage. Le village n’a pas vraiment d’intérêt et est beaucoup trop germanophone à notre goût. Nous n’avons rien contre les Allemands mais quand tout est écrit dans la langue de Goethe, nous avons plus l’impression d’être à Majorque qu’au Sri Lanka. Par contre, la longue plage de sable fin vaut vraiment le détour et la température de l’océan est vraiment agréable.

Galle

DSC09511

A une bonne heure de train de Bentota, se trouve Galle (prononcez Goal) à l’extrême sud-ouest du pays. Les Portugais (encore eux!) ayant découvert l’emplacement idéal du lieu ont décidé d’y installer un comptoir, puis les Hollandais (encore eux!) ont chassé les précédents afin de s’y installer et enfin, les Anglais (encore eux!) s’y sont installés et ont annexé tout le Sri Lanka à l’empire britannique. Grâce à cette histoire riche, nous pouvons, encore aujourd’hui, admirer le superbe centre-ville colonial ainsi que les remparts de l’ancien fort, le tout inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

DSC09439
Centre historique
DSC09459

Le centre-ville dégage une atmosphère toute européenne avec ses cafés et ses maisons coloniales basses, hollandaises pour la plupart même si les influences anglaises et portugaises se devinent également. La ville a été superbement restaurée après avoir été fortement touchée par le tsunami de 2004. Heureusement qu’il reste le trafic infernal des tuks-tuks et les fils électriques tirés de manière anarchique pour nous rappeler que nous sommes bien en Asie!

All Saints Church
DSC09532

Cette église anglicane a été construite en 1871, en pleine époque britannique. Elle fait très campagne anglaise avec son architecture gothique victorien et se dresse telle un géant au milieu des constructions plutôt basses de la ville.

Eglise réformée hollandaise
DSC09554

Les Hollandais avaient emmené avec eux le protestantisme et avaient converti quelques autochtones. Aujourd’hui, cette religion a pratiquement disparu de l’île. Les protestants se sont soit expatriés, soit convertis au catholicisme. Cette église, construite en 1755, dans le style baroque colonial à la mode à l’époque, est un des derniers vestiges du protestantisme au Sri Lanka.

Le fort
DSC09424

Tout le centre historique, situé sur un cap, est entouré de remparts appelé « le fort ». Nous devons les premières fortifications aux Portugais, en 1588. Au XVIIe siècle, les Hollandais entreprirent de renforcer les remparts. Aujourd’hui, c’est la plus grande ville fortifiée construite par des Européens en Asie.  Il y a une belle promenade qui fait le tour du fort où nous pouvons observer les murailles qui sont superbement conservées!

Et qui dit promenade sur les remparts, dit vue incroyable sur l’océan Indien…

Le phare
DSC09471

A la fin de la promenade sur les remparts, nous arrivons au phare. Relativement récent, il a été érigé en 1938. C’est un des derniers héritages de l’époque britannique puisque le Sri Lanka a obtenu son indépendance 10 ans plus tard, en 1948.

La Playa
DSC09472

En plus d’avoir un fort et un centre-ville exceptionnel, Galle possède une superbe plage! Certes, elle est petite et coincée entre les murailles, mais elle en jette!

Bonus!
DSC09514

C’est déjà loin d’être moche en pleine journée, alors imaginez au coucher du soleil!

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour Galle malgré son côté touristique. Les villes sri lankaises sont construites anarchiquement, sans logique et ne ressemblent vraiment à rien! Trouver un centre historique superbe au milieu de remparts a été une belle surprise pour nous! Seul bémol : contrairement à Malacca, les Portugais sont partis sans laisser la recette des pasteis de nata et les Hollandais en ont profité pour refiler leur Gouda! Les Sri Lankais ont vraiment perdu au change sur ce coup-là!

9 réflexions sur « Galle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :